Quel budget prévoir pour l’isolation de ses combles ?

Rappelons que 30 % de la déperdition thermique se fait par le toit, d’où la nécessité d’une bonne isolation des combles pour, à la fois, réduire ses factures énergétiques et gagner en confort. Ce type de travaux nécessite un investissement malgré l’existence d’aides financières.

Bien étudier le projet d’isolation pour optimiser son coût

Mis à part les travaux d’aménagement des combles, les coûts ne sont pas les mêmes pour les combles perdus et les combles aménagés. Déjà, les surfaces à isoler sont relativement différentes. Au début, il faut choisir entre isolation par l’intérieur ou isolation par l’extérieur. La première est placée entre la charpente de la toiture et une cloison délimitant l’espace de vie et les combles, un faux plafond en quelque sorte ; tandis que la seconde, c’est entre la charpente et la toiture. C’est la solution la plus efficace, mais elle nécessite un chantier assez important, car les travaux touchent la toiture. Dans les deux cas, les matériaux isolants utilisés sont différents. Les coûts des isolants dépendent de leurs qualités et performances, de leur épaisseur et de leur type de conditionnement.

Calculer et estimer le coût des travaux

À titre indicatif, pour une isolation par l’extérieur, le prix du mètre carré est compris entre 80 et 100 euros. Un surcoût est à prévoir s’il y a des travaux annexes. Pour une isolation par l’intérieur, c’est de 20 à 50 euros le mètre carré. L’astuce est de demander des devis auprès de plusieurs prestataires professionnels pour mieux comparer les tarifs. Malgré le coût assez important des travaux, c’est un investissement rentable au fil du temps. D’ailleurs, l’État favorise beaucoup ce type de travaux en proposant diverses subventions adaptées à la situation de chacun. Entre autres, le Pacte Énergie Solidarité permet d’avoir une isolation des combles pour 1€ les 70 m² mais encore faut-il y être éligible.